Etude ONE
Si vous avez des difficultés pour visualiser ce message, cliquez-ici.
Pomme d'Api
Pomme d'Api
CB News la spéciale
22 septembre 2016
ONE AUDIPRESS
Pomme d'Api
Pomme d'Api

Etude ONE

Convergence


C’est peut être une des premières fois depuis le lancement de l’ACPM que paraissent à cette époque des données intermédiaires tant sur l’audience que sur la diffusion.
La tentation de comparer les évolutions des deux est tentante. On n’y résiste pas. Si on compare ONE et OJD, sur le print donc, les évolutions sont de -1,5% pour l’audience et -2% pour la diffusion (sur des univers différents mais constants et des périodes similaires). Si on regarde les audiences de marques de presse et la fréquentation des sites et applis de presse, les tendances publiées par l’ACPM sont de + 1,3% et + 1,2% ( quelques différences de périodes de comparaison). La convergence des mesures est flagrante quand les méthodologies sont pourtant si différentes. CQFD.

Xavier Dordor

Pomme d'Api
Etude One : le Print continue de résister… et le digital le stimule

31,9 millions c’est le nombre d’individus qui lisent au moins un titre de presse chaque jour, soit 61 % de la population âgée de 15 ans et +. À ce chiffre s’ajoutent 17,7 millions d’individus qui disent dévorer au moins un quotidien par jour ou un magazine chaque mois, soit 95 % de la population. Ces chiffres proviennent de l’étude One 2015 -2016 de l’ACPM qui publie aujourd’hui les résultats d’audience de la presse en France Métropolitaine sur la période allant de juillet 2015 à Juin 2016 après que 35.187 individus ont été interrogés.

Sur la période de juillet 2015 à juin 2016, le nombre moyen de titres lus par individu est de 5,5 titres différents dont 1,3 quotidien et 4,2 magazines. Les femmes aiment la presse, elles lisent en moyenne 5,9 titres, les possesseurs de tablettes 5,6 titres quant aux « ultra mobiles » (possesseurs de smartphones et tablettes) ils lisent autant que la moyenne (5,5 titres).

Selon les sondés, le lieu privilégié pour lire la presse est le domicile (63 %), les autres lisent sur leur lieu de travail (12,8 %), chez des parents ou amis (7,5 %) au café, à l’hôtel ou au restaurant (5,5 %) et 4,8 % dans les transports. Un magazine est plus ou moins repris en main en fonction de sa périodicité ; les taux sont les suivants : hebdos 3, bimensuels 3,3, mensuels 5,5 et bimestriels 5,2. Pour la presse quotidienne si elle est nationale 1,9 fois, régionale 1,8, gratuite 1,2 et pour la PHR 2,9.

Les usages numériques des lecteurs de presse papier ont évolué depuis la dernière étude One. L’équipement en smartphones et tablettes affiche une progression continue. 63 % de la population a un smartphone (33 millions d’individus) et 27 millions (soit plus d’un français sur 2) une tablette. Le taux « d’ultras mobiles » est également en hausse : 40 % versus 37 % en 2015.

One tableau 1
PQN : l’actualité chargée de la période ne profite pas de façon égalitaire à tous les titres

La presse quotidienne nationale totalise 7,9 millions de lecteurs en moyenne chaque jour mais voit son audience baisser de -1,6 % (-128 000 lecteurs) sur la période 2015/2016 versus 2015. Excepté le Figaro qui progresse de +4,2 % pour atteindre 1,6 million de lecteurs, L’Equipe du Dimanche (+2%, 2,9 M de lecteurs), les Echos +1,2 % soit 566 000 lecteurs et Le Monde avec 2,31 millions de lecteurs (+0,2%), les autres titres sont à la baisse. L’Equipe maintien sa position de 1er quotidien national payant avec 2,34 millions de lecteurs (-0,8 %), le Parisien/Aujourd’hui en France voit son audience baisser de -6,7 % mais attire tout de même 2,2 millions de lecteurs. Libération contrairement à la dernière étude perd 56 000 lecteurs (-5,7 %), La Croix stabilise son audience (-0,3 %), Le JDD perd 37 000 lecteurs (-4 %, 0,73 M de lecteurs) et l’Humanité en perdant 26 000 lecteurs chute de 9 %.

Les cahiers parentaux - Pomme d'Api
Gratuit : 20 Minutes est stable…

La presse gratuite tout comme la presse quotidienne n’a pas profité de la forte actualité. 20 Minutes conserve son titre de 1er gratuit et de 1er quotidien avec 3,76 millions de lecteurs (+0,5%). Direct Matin quant à lui perd -5,2 % de son lectorat, mais conserve son statut de 2° gratuit et 2° quotidien avec 2,38 millions de lecteurs.

Les Magazines : Les Français butinent… et se font du bien

Étonnants résultats pour cette nouvelle vague d’étude d’audience One. Lorsque l’on compare 2015/2016 à 2015 il apparaît un certain nombre de disparités. Gourmand enregistre la plus forte progression (+76%, 0,66 M de lecteurs), devançant Vies de famille (+66%, 4,9 M de lecteurs) ainsi que Maison Côté Sud (+11%, 0,93 M de lecteurs), Stylist (+10,2%, 0,49 M de lecteurs) et Régal (+10%, 0,74 M de lecteurs).

Si l’on zoome par famille de presse nous constatons que sur 21 familles de presse analysées, 8 d’entre elles sont en hausse d’audience : la presse « Famille » est la grande gagnante de cette étude (+32,%, +2 M de lecteurs), le « Masculin » GQ recrute 34 000 lecteurs (+6,9%), la presse « Cuisine/Gastronomie » est à la fête (+6%), Rock & Folk (presse « Musique ») gagne 2 points (0,5 M de lecteurs), les titres « Sciences » progressent de +1,7 %, dont +3 % pour Sciences et Vie (4 M de lecteurs), 01.net seul titre de presse « Informatique » étudié, progresse (+0,8%, 1,6 M de lecteurs) la Presse « Voyage/Découverte » +0,7 % dont +2,8 % pour A Nous Paris (0,5 M de lecteurs) et National Géographic (2,1 M de lecteurs) Les 13 titres en érosion d’audience sont : la presse « Auto » (-0,8 %, -75 000 lecteurs) malgré la belle progression d’Auto Moto (+4,2%, 2,3 M de lecteurs), la presse « Senior » est à -1 % malgré la stabilité de Notre Temps (3,1 M de lecteurs), la Presse « Eco » perd 120 000 lecteurs (-1,8 %) mais progression du Particulier (+2,6%, 1,7 M de lecteurs), La presse « Santé » (-2,2 %) malgré la progression de Santé Magazine (+1,2%, 2,9 M de lecteurs) et Top Santé (+1,9%, 2,7 M de lecteurs), la presse TV (-2,5 %, 39,2 M de lecteurs), la passion pour le « Jardinage » s’effrite un peu (-3 %) malgré la progression de Détente Jardin (+2,2%, 1,4 M de lecteurs), la presse « Féminine » présente des résultats disparates (-3,1 %, -1,1 M de lecteurs), la presse « Jeux » et la presse « People » -4 %, la presse « Cinéma » perd 100 000 lecteurs (-6,9 %), La presse « Décoration » est mitigée (-10 %) et la presse « Parentale » est en repli de -11,8 %.

À noter l’arrivée de 5 nouveaux titres dans l’étude, dont 3 magazines : 2 titres pour « Enfants » (Pomme d’Api et Popi) qui cumulent 3,6 M de lecteurs ainsi que So Foot qui profite de 0,6 M de lecteurs mais aussi 2 titres de PQR : L’Est Eclair (0,09 M de lecteurs) et la Manche Libre (0,2 M de lecteurs)

News : L’actualité n’a pas créé d’émules

Les news dont l’ADN premier est le traitement de l’actualité n’ont, à la différence de certains titres de la presse quotidienne nationale, pas obtenu de bénéfice de la forte actualité. Les Français semblent s’être protégés. Tous ces titres sont à la baisse entre -2 % pour Marianne (1 M de lecteurs) et -7 % pour l’Express (1,92 M de lecteurs). Paris Match dans le contexte sans sort bien (+1%, 3,46 M de lecteurs) et conservent le titre de 1er news. Plus éloignés de l’actualité chaude, Télérama (Stable, 2,43 M de lecteurs) et Courrier International (stable, 1 M de lecteurs) ne voient pas leurs audiences fléchir. En revanche 2 titres doivent avoir le sourire aux lèvres, Les Inrockuptibles +5 % grâce au gain de 27 000 lecteurs et La Vie +6 % (0,5 M de lecteurs).

Pomme d'Api - 1.848.000 lecteurs
Féminins :
des hauts et des bas

-3,1 % en moyenne de baisse d’audience versus 2015. Sur 20 titres analysés, 15 sont en baisse (de -0,7 % à -7,7 %). Sont en positif Stylist (+10,2%, 0,48 M de lecteurs), Vanity Fair (+4,7% 0,52 M de lecteurs), Vogue (+2,6%), mais également Elle (+0,7%, 1,9 M de lecteurs) qui conserve ainsi sa 3ème place du podium, et Glamour (+0,3%, 1,04 M de lecteurs). Sont en recul, Femme Actuelle (-4,9 %, 3,7 M de lecteurs) et Version Fémina (-4,8 %, 7 M de lecteurs) et malgré leurs baisses restent en tête.

People : temps difficiles

La presse people fait à nouveau grise mine. À l’exception d’Ici Paris (+1,1%, 1,15 M de lecteurs), alors que Voici (-5,1 %, 2,6 M de lecteurs), Closer (-6,3 %, 2,4 M de lecteurs), Public (-3 %, 1,8 M de lecteurs) et France Dimanche (-6,5 %, 0,99 M de lecteurs) sont en recul.

Presse TV :
érosion en douceur

Même si TV Magazine reste une fois de plus le titre le plus lu de cette nouvelle vague One (-3,4 %, 13,1 M de lecteurs), sur 10 titres analysés 2 sauvent la mise : Télé Z (+1,6%, 4,4 M de lecteurs) et Télé Poche (+0,3%, 1,7 M de lecteurs). Télé 2 Semaines (-0,3 %, 2 M de lecteurs) et Télé 7 jours (-0,4 %, 5,2 M de lecteurs) sont stables. En revanche Télé Loisirs (-2,4 %, 4 M de lecteurs), TV Grandes Chaînes (-4,8 %, 2 M de lecteurs), Télé Star (-4,9 %, 3M de lecteurs), Télé Cable Sat Hebdo (-5,4 %, 1,6 M de lecteurs), Télé Magazine (-17,1 %, 0,7 M de lecteurs) sont en baisse.

PQR : Résistance

Avec 17,38 M de lecteurs d’un titre de la PQR66 sur la période 2015-2016, l’audience globale de la presse quotidienne régionale (PQR) affiche une baisse de -2,1 %.
En ce qui concerne les 33 titres étudiés, 14 titres présentent une très belle progression d’audience ou une stabilité comme : Le Berry Républicain (+8,4%, 0,1 M de lecteurs), Le Journal de la Haute Marne (+7,8%, 0,08 M de lecteurs), Le Républicain Lorrain (+4,8%, 0,48 M de lecteurs), Charente Libre (+4,6%, 0,16 M de lecteurs), Corse Matin (+4,2%, 0,16 M de lecteurs), Sud Ouest conserve la 2ème place et voit son audience progresser de +2 % (1,1 M de lecteurs) devançant ainsi la Voix du Nord dont la progression est à souligner (+4%, 1 M de lecteurs), Vosges Matin (+1,4%, 0,14 M de lecteurs), Paris Normandie (+1,1%, 0,23 M de lecteurs), Le Courrier Picard (+1%, 0,32 M de lecteurs). 19 sont en baisse. Ouest France reste le titre le plus lu de la PQR avec 2,4 M de lecteurs en moyenne chaque jour malgré un recul de -2 % de son audience.

POPI - 1.769.000 lecteurs
One Global — 71 % des Français (soit 36,9 M d’individus) lisent au moins une marque de presse en version numérique (ordinateur, mobile ou tablette),

97,6 % de la population, soit 50,8 M de lecteurs lisent la presse chaque mois, quels que soient les supports de lecture, c’est ce que nous apprenons de la 3ème vague 2016 des résultats d’audience ONE GLOBAL sur les lectures print et numériques des marques de presse. Les résultats print proviennent de l’étude ONE 2015-2016 et les données numériques correspondent aux résultats PNR-Panel Internet Mobile-Panel Tablette Médiamétrie de Juin 2016. L’ACPM alerte sur le fait que la V3 ne peut être comparée qu’à la V2, du fait d’évolution de la méthodologie.

La lecture globale des marques de presse progresse de 1,3 %, plus d’une marque sur deux progresse. L’Equipe fait carton plein (+17,7%).

One tableau 2

À univers constant, l’audience moyenne des marques presse (Print + Digital) est en hausse de 1,3 % sur un an. Au sein du Top 30, 16 marques ont développé leurs audiences. Les plus fortes progressions reviennent à : L’Equipe (+17,7%, 19,6 M de lecteurs) et à Direct Matin (+10,4%, 7,9 M de lecteurs), La dépêche du Midi (+7,8%, 5,6 M de lecteurs), Sud Ouest (+6%, 5,8 M de lecteurs), 20 Minutes (+6%, 20,2 M de lecteurs), Le Monde (+5,8%, 20,6 M de lecteurs), Public (+4,8%, 7,8 M de lecteurs), Auto Plus (+4,7%, 7,4 M de lecteurs), ou l’ensemble de la PHR (+4,4%, 14,4 M de lecteurs), Le Parisien/Aujourd’hui en France (+4,1%, 17,9 M de lecteurs), Les Echos (+2,9%, 8,2 M de lecteurs), Libération (+2%, 8,1 M de lecteurs).

En dehors du TOP 30 il nous faut relever les très belles progressions obtenues par quelques marques de presse quotidienne régionale : Le Journal de Saône et Loire (+24%, 0,96 M de lecteurs), La Nouvelle République (+19,1%, 2,9 M de lecteurs), l’Est Républicain (+17,8%, 2,75 M de lecteurs), Le Dauphiné (+17,5%, 4,8 M de lecteurs), mais aussi Les Inrockuptibles (+15,4%, 3,2 M de lecteurs), Glamour (+16,9%, 1,9 M de lecteurs) et GQ (+13,4%, 1,4 M de lecteurs).

Les modes de lecture par device

Pour 100 lecteurs print, le mobile apporte en moyenne 13 lecteurs supplémentaires et la tablette 9. Les 10 premières marques de presse sont toutes au-dessus des 5 millions de lecteurs sur ordinateur, 3,6 millions de lecteurs sur mobile. Quant à la tablette, les 10 premières marques de presse sont consultées par au moins 2,5 millions de lecteurs.

Il existe des « accros » à un seul device. Puisque le print consolide 48 % de lecteurs exclusifs, 10 % pour le mobile, 21 % pour l’ordinateur et 6 % pour la tablette. Seuls 15 % sont des dupliquants. De ce fait pour 100 lecteurs print, le numérique apporte en moyenne 86 lecteurs supplémentaires.

La presse mobile crée des adeptes. 46M des Français de 15 ans et + lisent au moins une de presse sur mobile (23,7 M d’individus) et 25 % des Français sur tablette soit 13 millions d’individus. Une grande proportion d’hommes CSP + et de 25/34 ans consulte les versions numériques des marques de presse uniquement sur, tablettes ou mobile.

Si on analyse le Top 20 on constate combien le digital contribue largement à l’audience Brand des marques. Les 20 premières marques ont des audiences qui varient entre 43,3 millions de lecteurs (PQR 66) et 10 M (Closer)

Les 10 premières marques de presse présentent sur les devices numériques, sont toutes au-dessus de 5 millions de lecteurs sur ordinateur, 3,6 millions sur le mobile et 2,5 millions sur la tablette.

Le PQR66 est bien entendu leader en puissance sur tous les devices numériques, arrivent en 2° position, Le Monde avec 8,4 M de lecteurs sur ordinateur, L’Equipe avec 7,5 M de lecteurs sur mobile et Marmitton, 3,6 M de lecteur sur Tablette.

Il faut souligner que l’Equipe et Top Santé, sont les 2 seules marques à progresser sur le print et les différents canaux numériques. La plus forte progression d’audience sur ordinateur est Maxi (+83,6%, 0,29 M de lecteurs), sur le mobile c’est France Football (+130%, 0,45 M de lecteurs), sur la tablette Marianne (+19%, 0,38 M de lecteurs).

Domitille Roussel

Retrouvez l'intégralité des résultats ICI
Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter


Cette newsletter est envoyée à aurore.buisson@mymedia.fr, si vous n'êtes pas le destinataire abonnez-vous et profitez des avantages réservés aux abonnés CBNews.

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter vous pouvez vous désabonner, ou changer l'adresse de réception en modifiant votre profil.

Copyright © 2016 CB News

CB News 4 bis rue de la Pyramide 92643 Boulogne-Billancourt
www.cbnews.fr